Les algorithmes

De Digipirate
Aller à : navigation, rechercher

Un algorithme ?

  • techniquement : c'est une suite finie et non ambiguë d’opérations ou d'instructions permettant de résoudre un problème.
  • en mots de tous les jours : c'est une recette claire et complète.



Les Bots

Un algorithme est la décortication dans ses moindres détails de la façon de faire quelque chose d'analogue (qui se suit logiquement), cela permet aux agents informatiques ("bot") d'en décharger le cerveau, en en faisant le calcul à sa place.

Pour cela on "code" l'algorithme sous la forme d'un programme dans un langage informatique dont l'automate de calcul de Turing pourra lire l'alphabet (0 et 1) et qu'il pourra exécuter pas à pas. Selon que l'automate parvient à le calculer, l'algorithme est dit calculable ou non.

la Société anthropobotique

La prolifération des bots de tout types (ordinateurs, puces électronique, internet des objets, téléphones portables, etc.) qui facilite le penser et le relationnel humains, fait techniquement dire que notre société est devenue "anthropobotique" (du grec anthropos : humain).

Gouvernance Algorithmique

L'accès de plus en plus commun à la datamasse et le recours de plus en plus courant à des algorithme est utilisé pour rythmer (horloges), organiser et protéger notre vie courante.

Nous confions ainsi constamment nos vies à l'algorithme des feux rouges. Nous sommes ainsi devenus des algorithmes secondaires de l'algorithme général du trafic routier.

Ceci est appelé la "gouvernance algorithmique". C'est utile, mais c'est aussi le gouvernement des hommes par les machines, et donc par ceux qui en ont écris les algorithmes. l est inutile de dire qu'à titre privé, professionnel, citoyen, nous avons à avoir une attitude responsable (protection) et prévoyante (précaution) :

  • envers ce que l'on peut appeler l'"algocratie" rampante de la société anthropobotique, au cas où elle serait utilisée comme une mécanisation technocratique publique ou privée.
  • car elle peut être rapidement destructrice de nos libertés,
  • que beaucoup (politiques ou marchands, proches ou distants [à travers l'internet]) pourraient souhaiter pour nous.

Origine du mot

Le mot algorithme vient du nom latinisé du mathématicien perse Al-Khawarizmi, écrivant en langue arabe, surnommé « le père de l'algèbre » cf. Wikipedia.